mercredi 3 mai 2017

Le garçon qui courait de François-Guillaume Lorrain


Date de parution : Janvier 2017
Editions : Sarbacane
Nombre de pages : 288 pages

Quatrième de couverture : Août 1936 : un jeune athlète vient de remporter le marathon aux J.O. de Berlin ; et pourtant, il semble bien triste sur le podium. Il cache son maillot japonais. Car Kiteï Son, alias Kee-Chung, vient de Corée, pays annexé par le Japon, et il a du courir sous les couleurs de l'ennemi. D'où vient-il ? Quelle a été son enfance, dans une petite ville près de la frontière chinoise ? Comment est-il devenu le coureur le plus endurant du monde ? Quelles épreuves a-t-il traversées et quel sera son sort lorsqu'il devra rentrer dans une Corée sous le joug qui voudrait le fêter en libérateur ?...Voici le roman d'une obstination, d'un jeu constant avec le danger et l'effort suprême.

Mon avis : François-Guillaume Lorrain nous dépeint le destin incroyable et pourtant véritable de Sohn Kee-Chung. Un enfant né en Corée alors que les Japonais avaient tous les pouvoirs dans son pays. Aucune rébellion n'est autorisée dans ce pays où gouverne un esprit totalitaire. Un des membres de la famille de Kee-Chung va  en payer le prix fort. Un événement qui le marque pour le restant de ses jours. 

Kee-Chung est un garçon solitaire notamment à l'école où rien ne l'intéresse. Tout change le jour il se met à courir. La joie et l'envie de courir toujours plus loin s'emparent de lui. Plus seulement un plaisir, courir devient une nécessité. Le moyen de sauver sa famille et d'aider son père à subvenir à leurs besoins. Grâce aux conseils d'un de ses professeurs Kee-Chung pourra mettre tout son talent à contribution pour espérer avoir une meilleure vie et se défaire de l'emprise des japonais qui lui ont gâché la vie. 

Le conflit avec le Japon n'aura de cesse de hanter sa vie jusqu'au jour où il arrive vainqueur du marathon en 1936. Le bonheur de l'exploit accompli se teinte de honte et d'humiliation. 

C'est un roman grâce auquel j'ai pu apprendre la vie de cet homme qui aura beaucoup donné tout au long de sa vie au sport mais aussi à son pays et à sa liberté. Un homme qui est un exemple de persévérance et de sagesse. François-Guillaume Lorrain nous offre l'opportunité d'en apprendre plus sur cet athlète dans ce livre où se mêle habilement récit et fiction. 

    

1 commentaire:

  1. Je me le suis acheté il y a peu et c'est vrai que c'est un roman qui a l'air très intéressant d'un point de vue historique :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage sur le blog!