dimanche 26 février 2017

Par amour de Valérie Tong Cuong


Date de parution : Janvier 2017
Editions : JC Lattès
Nombre de pages : 404 pages


Quatrième de couverture : Pour protéger les siens des absurdités de la guerre, il ne reste parfois que l’énergie de l’amour et la force du sacrifice... Retraçant le destin de deux familles emportées dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, cette fresque puissante, envoûtante, nous conduit du Havre à l’Algérie et met au jour un pan méconnu de notre Histoire.

mercredi 22 février 2017

Le parfum de l'hellébore de Cathy Bonidan


Date de parution : Janvier 2017
Editions : De la Martinière
Nombre de pages : 301 pages


Quatrième de couverture : Dans les années 1960, Anne travaille chez son oncle, directeur d'un centre psychiatrique parisien. Les traitements sont encore archaïques et certaines décisions de l'institut choquent la jeune fille, qui, se sentant menacée, ne peut rien dire. Le sort de deux malades la préoccupe : celui de Gilles, un jeune garçon autiste de 11 ans, et celui de Béatrice, une anorexique de 14 ans.

lundi 20 février 2017

La tristesse des éléphants de Jodi Picoult


Date de parution : Janvier 2017
Editions : Actes Sud
Nombre de pages : 448 pages


Quatrième de couverture : La mère de Jenna, Alice, a disparu lorsque celle-ci n'avait que trois ans. Aujourd'hui, elle en a treize et est bien décidée à retrouver sa trace. Elle n'a qu'une certitude : jamais sa mère ne l'aurait abandonnée. Jenna se met à relire le journal de bord d'Alice, une scientifique qui étudiait le deuil chez les éléphants. Pour progresser dans sa quête, elle s'adjoint les services de Serenity Jones, une voyante qui prétend être en lien avec l'au-delà, et de Virgil Stanhope, l'inspecteur qui avait suivi l'enquête à l'époque.

mardi 14 février 2017

Ne pleure pas de Mary Kubica


Date de parution : Janvier 2017
Editions : HarperCollins
Nombre de pages : 342 pages

Quatrième de couverture : Chicago, en ville. Esther Vaughan disparaît du jour au lendemain. Inquiète, Quinn, sa colocataire, prend conscience qu'elle ne sait rien d'Esther : celle-ci a toujours refusé de parler de sa famille, et laisse derrière elle un fouillis qui ne lui ressemble pas - en particulier une lettre qui instille le doute dans l'esprit de Quinn "sainte Esther", comme elle la surnomme, n'est peut-être pas la personne qu'elle croit...

Ailleurs, dans un petit port sur la rive du lac Michigan. Alex Gallo voit entrer une inconnue dans le café tranquille où il travaille. Le genre de jeune femme dont la beauté et le charme font qu'elle ne passe pas inaperçue et ne laisse pas indifférent. Alex a dix-huit ans ; il se laisse envoûter en toute innocence...

lundi 6 février 2017

Le jour où je suis partie de Charlotte Bousquet


Date de parution : Janvier 2017
Editions : Flammarion
Nombre de pages : 240 pages

Quatrième de couverture : "C’est là-bas que je dois aller. À Rabat. Pour fuir ce mariage dont je ne veux pas. Pour rejoindre ces femmes, et marcher à leurs côtés en mémoire de mon amie."
Tidir rêve de liberté. Courageuse et déterminée, elle quitte son petit village près de Marrakech pour participer à la marche des femmes à Rabat. Au cours de son périple, la jeune femme doit faire face au mépris des gens et apprend à assumer son statut de femme libre.

mercredi 1 février 2017

Les sorties littéraires du mois de février qui me tentent


1 février 2017
Albin Michel



La mère d'Alice vient la chercher en 1946 dans la ferme où la petite fille de 8 ans était cachée. Cette dernière avait imaginé une maman parfaite mais découvre une personne froide et très maigre, qui l'emmène à Paris. Elle devra partir en Amérique chez son père quelques années plus tard, où elle apprendra à connaître son oncle Vadim, qui changera sa vie.

Grasset


 « Ici tout le monde est captif. Marie est captive de son ravisseur, Édouard ; Édouard est captif de son propre visage dévasté et du scénario amoureux délirant qu'il a tissé avec cette petite fille croisée dans la rue. Les parents de Marie sont prisonniers du vide laissé par leur enfant disparu. Et les femmes, partout et de tout temps, sont en butte à la violence des hommes.
De cet enfermement, pourtant, naît une force : celle des victoires infimes et précieuses, de l'invention de soi, d'une forme puissante de survie. C'est ce feu-là que traque ce roman, le chant polyphonique des empêchés. »



Marie, treize ans, est enlevée et séquestrée. Tour à tour le ravisseur et la victime racontent : lui ce qu’il croit être de l’amour, elle sa résistance intime, son acharnement à vivre. Avec une poésie et une intensité rares, Carole Zalberg ose confronter des voix que tout semble éloigner, creuser les paradoxes de la réclusion et de la liberté.

Actes Sud


A 79 ans, Anthony Peardew, un écrivain autrefois célèbre, a passé la moitié de sa vie à collecter les objets perdus dans l'espoir de réparer une promesse brisée. Réalisant que son temps est compté, il décide de léguer sa demeure et les trésors qu'elle contient à son assistante Laura, qu'il pense être la seule à même de restituer les objets à leurs propriétaires...

2 février 2017
Syros



Depuis 2022, les Maisons de départ ressuscitent les morts grâce à des reflets en quatre dimensions qui reproduisent à la perfection le physique, le caractère, et le petit je-ne-sais-quoi qui appartient à chacun. Les visiteurs affluent dans les salons et le parc du manoir Edelweiss, la plus célèbre des Maisons de départ, pour passer du temps avec ceux qu’ils aimaient. Daniel a grandi entre ces murs, ses meilleurs amis sont des reflets. Jusqu’à ce qu’il rencontre Violette, une fille imprévisible et lumineuse… Bien vivante.

Les Escales



En panne d'inspiration, Asier, un jeune écrivain, se promène sur une plage du Pays basque espagnol lorsqu'il aperçoit une femme en train de se noyer. Il accourt mais celle-ci lui explique qu'elle s'est laissé emporter par sa mélancolie, guidée par sa quête d'un amour qu'elle aurait perdu au XVIIe siècle. Intrigué, Asier exprime son désir de la revoir.


Presses de la Cité



Monsieur Jean est concierge de nuit dans un palace au bord du lac de Zurich, ou plutôt il était concierge, car l’heure de la retraite a sonné. Lui qui ne vivait que pour l’hôtel va devoir réapprendre à dormir la nuit et à occuper ses journées. Mais Monsieur Jean n’est pas du genre à se laisser aller, et il compte bien continuer à donner un coup de pouce au destin des inconnus qui croisent son chemin. Dans l’immédiat, il lui faut réconcilier deux anciennes ballerines fâchées depuis plus de trente ans, remettre un pickpocket sur le droit chemin et aider une jeune femme à ouvrir son café... On aimerait tous avoir un Monsieur Jean dans notre vie.

Michel Lafon


Marta K. est retrouvée dans la remorque d'un camion en Allemagne, à la frontière polonaise. Elle ne se souvient aucunement de son passé, et même lorsqu'on lui présente son mari et ses enfants, son amnésie est totale. Elle rentre alors chez elle, entourée de ses proches, avec le sentiment que quelqu'un qu'elle a oublié est encore ancré en elle et lui manque terriblement.

Julliard


« Dans le ferry, je regarde Brooklyn rétrécir. Je me tourne vers Manhattan. Il est neuf heures, c'est le jour de la rentrée scolaire. Je ferme les yeux, le soleil réchauffe ma peau. Les nuages s'écartent pour laisser place au grand bleu. Il faut arrêter de regarder en arrière. Les souvenirs filent des torticolis et rendent malheureux. L'avenir est un trou noir. Il se dresse devant moi. Crève, Bianca. Rêve, Bianca. Cours, Bianca, tu vas rater ta rentrée. Le bateau arrive à quai. Je suis la dernière à le quitter. Je me perds dans la foule. Welcome to New York. » Bianca vient de quitter la France en laissant derrière elle son mal de vivre. De New York, elle absorbe sans retenue l'énergie frénétique, se laisse entraîner par un tourbillon de rencontres, découvre l'univers du mannequinat, sa violence et sa solitude. Aux prises avec la complexité d'une ville aussi bouillonnante que ses émotions, Bianca doit apprivoiser ses fantômes et apprendre à slalomer parmi les vivants.



8 février 2017
Calmann Lévy


Quand le terrible secret d’une femme peut en sauver une autre des décennies plus tard. En 1975, par une journée de canicule, une virée à la mer entre amis se termine par un accident tragique. Ce même été, Mary, une jeune veuve en mal d’enfant, découvre un bébé abandonné devant sa porte et fait le choix de mentir en le faisant passer pour le sien. Quarante ans plus tard, en 2016, une femme, Beth, qui vient de perdre sa mère, vit dans l’amertume le fait que celle-ci ne lui ait jamais révélé l’identité de son père et ait emporté son secret dans la tombe. Tout ignorer de ses antécédents familiaux se révèle d’autant plus dramatique qu’elle cherche désespérément un donneur compatible pour son petit garçon qui a besoin d’une greffe de rein. En trouvant un vieil article de journal dans les papiers de sa mère, elle parvient à remonter le fil du passé et à découvrir le secret qui pèse sur sa vie depuis son enfance. À la manière d’un puzzle, cette révélation finit par rassembler des personnages qui mènent leur existence dans trois endroits différents – à Manchester, dans une station balnéaire de la côte anglaise et en Australie – sans n’avoir jamais rien su du lien qui les unit.

9 février 2017
Hugo&Cie


Tout le monde sait que le courant passe entre Lea, une timide maladive, et Gabe, un garçon mystérieux. Quatorze personnes racontent l'histoire, comme le chauffeur du bus, la serveuse du restaurant où Gabe et Lea mangent, même un écureuil dans le parc.

Sonatine


Tout ce qu'on a su de cette soirée-là, c'est que Katie Mackey, 9 ans, était partie à la bibliothèque pour rendre des livres et qu'elle n'était pas rentrée chez elle. Puis peu à peu cette disparition a bouleversé la vie bien tranquille de cette petite ville de l'Indiana, elle a fait la une des journaux nationaux, la police a mené l'enquête, recueilli des dizaines de témoignages, mais personne n'a jamais su ce qui était arrivé à Kathy. Que s'est-il réellement passé cet été là ? Trente ans après, quelques-uns des protagonistes se souviennent. Le frère de Katie, son professeur, la veuve d'un homme soupçonné du kidnapping, quelques voisins, tous prennent la parole, évoquent leurs souvenirs. Des secrets émergent, les langues se délient. Qui a dit la vérité, qui a menti, et aujourd'hui encore, qui manipule qui ? Avec ce magnifique roman polyphonique, littéralement habité par le désir et la perte, Lee Martin nous entraîne dans la résolution d'un crime à travers une exploration profonde et déchirante de la nature humaine.

Nil


L'Américaine Alix Gower rêve depuis toujours d'intégrer le monde de la haute couture. Alors, quand sa grand-mère décide de l'emmener à Paris, c'est le bonheur. Sauf qu'elle ne trouve de travail que comme standardiste téléphonique. Un emploi qui l'ennuie à mourir... mais dont elle ne tarde pas à réchapper lorsqu'un reporter de guerre en mission en Espagne lui demande d'enfreindre le règlement en passant son appel, d'urgence vitale, en priorité. Renvoyée, Alix se retrouve sans le sou, jusqu'à ce que son ami Paul lui trouve une place comme petite main chez Javier, une grande maison de couture. Une main qui a accès à toutes les créations de Javier avant les grands défilés. Car la générosité de Paul n'est pas gratuite. Avec deux petites soeurs à sa charge, il a besoin d'argent. Et il a trouvé le moyen de s'en procurer : copier des modèles de grandes maisons de couture pour les revendre au marché noir américain. Alix est reconnue pour ses talents de couturière, sa créativité... Mais plus elle gagne la confiance du célèbre styliste et plus elle regrette de devoir lui voler ses créations. D'autant que ses activités se retournent contre elle : un jour, on l'agresse brutalement. À moins que ce ne soit à cause de son passé qui refait surface. Ou plutôt celui, trouble, de sa famille, dont sa grand-mère refuse d'éclairer les zones sombres.

Fleuve


Jess Hart, 15 ans, entretient une relation amoureuse avec son professeur de maths, Matthew, âgé de dix ans de plus qu'elle. A cause de cette relation, ce dernier est arrêté et emprisonné. Dix-sept ans plus tard, il revient avec une nouvelle identité, accompagné de sa femme et de sa fille. Lorsque Jess et Matthew se croisent par hasard, leurs sentiments amoureux refont surface.

16 février 2017
Sonatine


Londres, 1965. Hannah Gavron semble avoir tout pour elle. Une vie libre, deux enfants, des amis proches, des parents aimants, une carrière universitaire prometteuse et un livre sur le point d'être publié, L'Épouse captive, incursion féministe dans le monde des femmes au foyer. Quelques jours avant Noël, elle dépose son plus jeune fils, Jeremy, âgé de quatre ans, à l'école, rejoint l'appartement d'un ami dans le nord de Londres, calfeutre les portes et les fenêtres et ouvre le gaz. Elle avait vingt-neuf ans. Durant toute son enfance et son adolescence, Jeremy ne connaît rien de la fin tragique de sa mère. Après avoir découvert presque par hasard la dernière note écrite de sa main : " Dites aux enfants que je les aimais, terriblement ", il entreprend d'affronter ce passé traumatique. Qui était cette femme, sa mère, et pourquoi a-t-elle commis cet acte incompréhensible ? Quarante ans plus tard, Jeremy assemble patiemment les pièces du puzzle. Enquêteur tenace et passionné, il découvre des lettres, des journaux, des photos qui vont petit à petit restituer le portrait d'une jeune femme talentueuse libre et complexe, essayant de faire sa place dans un monde d'hommes.

Belfond


Penelope a trente-six ans, quelques kilos en trop, une vie amoureuse désespérément inexistante, un job pas très épanouissant d'attachée de presse pour Pimpax – LA multinationale de la serviette hygiénique –, et elle est de surcroît affligée d'une maladresse quasi légendaire.
Comment se sortir de l'impasse ? En s'en remettant au dicton de sa grand-mère : « C'est quand on s'y attend le moins que l'amour vous tombe dessus. » Ou, en l'occurrence, qu'on le percute à vélo. Car le jour où elle renverse le ténébreux Alberto, lui brisant la jambe au passage, Penelope en est certaine : ils sont faits l'un pour l'autre.
Et lorsqu'elle le recroise dans les locaux de Pimpax, le doute n'est plus permis. Mais quelque chose cloche : le bellâtre se fait appeler Riccardo et semble avoir tout oublié de sa tendre assaillante. Pourquoi tant de mystères ?

N'écoutant que son courage, notre Penelope se lance dans une folle enquête à la poursuite du prince charmant fuyant et, pourquoi pas, du grand amour...

Robert Laffont


On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur...
Condamné pour un meurtre qu'il n'a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l'ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu'il est reconnu innocent et libéré, ce n'est plus le même homme. Il n'a désormais plus qu'une seule idée en tête : se venger de cette société qu'il hait par-dessus tout.
Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu'à ce qu'une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature...

Les Escales


Qu'est ce que la liberté ? Difficile à dire pour Emma Bonelli, une masnà, une "petite", née en 1915 dans une famille paysanne du Piémont et mariée très jeune au fils d'une famille de propriétaires terriens, les Francesi. Dans leur grande demeure, la masnà se sent seule : elle ne peut comptear sur son mari pour l'aider à résister à sa féroce belle-mère et aux assauts de son beau-père. Malgré ces conditions de vie très difficiles, sa ténacité et sa rage de vivre font d'elle, sans qu'elle s'en rende compte, la véritable maîtresse de la maison.
Pour Luciana, sa fille, la liberté, c'est ce qu'elle entrevoit en devenant couturière. Mais, en se mariant, elle laisse de côté ses rêves et aspirations personnelles au profit de ceux de son mari. Peut-être que seule Anna, la petite-fille d'Emma née dans les années 1970, connaîtra vraiment l'indépendance. A travers les portraits bouleversants de ces trois héroïnes inoubliables, se dessine en filigrane toute l'histoire de l'Italie de la deuxième moitié du XXe siècle.

mardi 31 janvier 2017

Derrière les portes de B.A Paris


Date de parution : Janvier 2017
Editions : Hugo & Cie
Nombre de pages : 320 pages

Quatrième de couverture : En apparence, Jack et Grace ont tout pour eux. L’amour, l’aisance financière, le charme, une superbe maison. Le bonheur. 
Vous connaissez tous un couple comme celui qu’ils forment, le genre de couple qui vous fait rêver. Vous adoreriez passer davantage de temps avec Grace, par exemple. L’inviter à déjeuner, seule. Et pourtant, cela s’avère difficile. Vous réalisez que vous ne voyez jamais Grace sans Jack. Qu’est-ce que cela peut-il cacher ? Parfois, un mariage parfait cache un mensonge parfait. 
Et vous, connaissez-vous vraiment vos amis ?

jeudi 26 janvier 2017

Danser au bord de l'abîme de Grégoire Delacourt


Date de parution : Janvier 2017
Editions : JC Lattès
Nombre de pages : 320 pages

Quatrième de couverture : Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d’un homme dans une brasserie. Aussitôt, elle sait.